5 conseils pour mieux vivre avec des vieux chiens et des vieux chats

Quelques conseils pour les vieux animaux

Les vieux chiens qui puent, et les vieux chats qui miaulent.

Médor et Félix vieillissent. Leur forme physique n’est plus la même. Ils entendent moins bien. Ils changent leurs habitudes.

Soyez très patients et tolérants avec eux, et comme le dit si bien mon véto préféré : « les vieux chiens, il y faut faire attention, c’est comme les grands-parents : faut pas oublier Mamie sous la neige ! ».

En fait, il faut encore plus les protéger du fait qu’ils perdent un peu le sens de l’orientation, du chaud-froid, des quantités, et la notion du temps.

1. Y’a pas le feu au Lac

Vous connaissez cette expression ? Elle signifie qu’on peut prendre son temps.

Contrairement à nous, qui vivont dans le timing et la dead-line, papichat ou papouchien sont essentiellement motivés par la sieste, le jeu, la nourriture et le câlin. 

Et oui nous n’avons pas les mêmes valeurs ( malheureusement).  Et il prend tout son temps , il profite de sa promenade. Il prend l’air, renifle, se dégourdit les pattes, médite un peu, s’affole au passage d’un papillon, pour rien. Puis fait un créneau ( demi-tour ) pour prendre le chemin inverse. 

S’il vous plait ne le pressez pas. Il a besoin du stimuli qu’il choisit lui-même. Mais surtout pas qu’on lui demande de « se dépecher » pour rentrer, sortir, se lever, se pousser ( plus c’est vieux, plus c’est au milieu ! ).

Si vous êtes un peu pressés et que vous voulez qu’il « passe la seconde », il est préférable de l’encourager en se baissant et en ouvrant les bras pour l’appeler, tapoter la gamelle sur le sol, ou agiter le sac de croquettes. Bref, utilisez la ruse, tant que c’est pour son bien.

Restez patients, il fait ce qu’il peut et il est beaucoup moins agité qu’avant, avec tous les avantages que ça comporte.

2. Évitez les surprises

Quand les animaux vieillissent, leur sommeil est plus profond et leur réaction peut être brutale, involontairement. On peut, comme ça, prendre un « coup de tête » alors qu’on voulait juste faire un petit câlin. Pépère, ou Mémère, est dans sa bulle, sa zone de confort. Un bruit, un geste, peuvent être perçus comme une agression qui va le faire sursauter, ou lui faire penser qu’il doit se défendre. C’est naturel.

Laissez-le tranquille quand il se repose, allez faire les fous un peu plus loin , et si vous voulez qu’il change de place, dites-le lui gentiment en l’accompagnant avec sa couchette. Il ne vous en voudra pas tant que vous le traitez avec délicatesse et précaution.

À son âge, chien ou chat, il comprend tout. Il vous observe depuis 10 ans et connait vos habitudes. Il aime de plus en plus vous faire plaisir et il vous obéira, mais ne le surprenez pas. Sinon, il sera en panique.

3. 3km à pieds, ça use les coussinets

Vous en avez marre d’aller marcher quand il pleut ou quand il fait chaud ? Ça tombe bien, lui aussi ! 

Méfiez-vous des distances. Un jour, je suis partie avec mon Tezzig au village, à 100m, pour un aller-retour qui s’est avéré interminable. J’ai bien failli appeler à la maison pour qu’un volontaire vienne nous chercher en voiture. Pourtant nous étions tout près. Mais vieux toutou ne voulait plus du tout avancer. J’ai été obligée, pour le faire marcher, de lui donner des bouts du pain que j’étais partie acheter. Résultat : on est rentré, tard, et il n’y avait plus de pain.

Le chat est moins impacté par son poids quand il vieillit et se déplace toujours aisément. Pour les chiens c’est plus délicat, surtout pour les gros gabarits qui peuvent souffrir de la colonne, de l’arrière- train. Attention donc au surpoids.

Chats ou chiens, optez pour des croquettes « light » ou « senior » selon les conseils de votre vétérinaire. Évitez les longues promenades, les escaliers ou les chemins trop escarpés, le bitume chaud ou au contraire la neige sur de longues durées.

En bref, un bon film « collé-serré » au creux d’un bon fauteuil réjouira tout autant votre vieux compagnon.

4. Sourd… mais susceptible quand même

Combien de fois entend-on que le vieux chien sent fort, que le vieux matou pue du bec ? Et bien oui, vous ne pensiez quand même pas qu’il sentirait le « bébé » toute sa vie. Pas question de l’envoyer balader quand il vient contre vous, sous prétexte qu‘il ne sent pas la rose. Repensez aux retours de soirées très arrosés où vous vous êtes épenchés sur son épaule avec une haleine de poney. Repensez à tout ce qu’il a supporté, en vous aimant toujours aussi sincèrement, sans jamais vous juger sur votre apparence ni votre odeur. 

Les chiens et les chats sont très amateurs de flatteries, et ils sont extrêmement malheureux si vous  exprimez du dégoût ou de la moquerie à leur encontre. C’est ce qu’il y a de plus blessant et de moins compréhensible pour eux . Ils n’ont rien fait de mal, pas de bêtise, aucune méchanceté. Et on les « envoie bouler » après 2 caresses sous prétexte qu’ils sentent mauvais .

Je sais, c’est dur, et je sais de quoi je parle, j’ai un vieux Basset-Hound.

Je le câline toujours autant, lui parle beaucoup, et oui. Même de près. Je le brosse et lui dis qu’il est toujours le plus beau du monde. Avec toute la sincérité possible malgré son parfum très particulier entre le munster et la marée basse. Et puis en cachette, je me lave les mains jusqu’aux coudes, me débarbouille le visage et je mets mon sweat au sale. Ce n’est pas la fin du monde et surtout ça en vaut la peine.

Si il déprime parce qu’il manque de contact, votre youki va être mal dans sa peau et sentir encore plus mauvais. Alors soyez indulgents, et armez- vous d’amour et d’une pince à linge sur le nez si nécessaire.

5. La modernité au service des seniors

Plus que jamais, utilisez les applications disponibles en cas d’urgence comme www.animalost.fr si papi ne trouve plus son chemin ou www.sospets.fr s’il fait une chute de tension.

Ces outils collaboratifs émergeants sont hyper pratiques quand on a des animaux un peu séniles qui perdent leurs repères.

Anticipez vos déplacements grâce au site www.emmènetonchien.fr pour éviter les désagréments, et pour aller dans des endroits pratiques pour vous et votre vieux compagnon. Loin de l’agitation mais pas trop d’un lieu où il peut se soulager rapidement.

Fini les improvisations et les conditions extrêmes ! Organisation, douceur et sagesse sont de rigueur. Un animal âgé aime être chez lui, au chaud, à l’abri près de ses maîtres dont il a plus que jamais besoin.

Sans jamais vouloir être donneur de leçon, nous essayons de vous apporter des conseils qui ne sont autres que logiques et bien-pensants. Nous n’avons pas la « science infuse » et comme nous, chaque chien, chaque chat, a sa génétique, son caractère et son histoire qui sont à prendre en compte et l’accompagnent tout au long de sa vie. 

Partagez sur notre blog vos expériences, vos astuces et vos bon-plans santé.

Les bonnes idées sont toujours les bienvenues et les publicités nous racontent tellement tout et n’importe quoi. Nous ne savons pas quel produit est réellement efficace.

Animalement vôtre, Marine, co-fondatrice AnimaLost.